• 1

Devenir franc-maçon

Pourquoi devenir Franc Maçon ?

II y a sans doute autant de motivations que de Francs Maçons. Mais on peut trouver des raisons ayant une valeur générale, comme celle d’une plus grande liberté intérieure, d’un épanouissement, d’un élargissement de la conscience. Ce désir est naturellement présent chez de nombreux candidats à l’admission qui disent «être à la recherche de quelque chose», un je-ne-sais-quoi d’indéfinissable, un manque essentiel, un vide qui se manifeste dans leur vie de tous les jours. Le besoin de partage sincère avec d’autres «chercheurs» ou «chercheuses», besoin d’échange sur les plans intellectuel, émotionnel, et spirituel, est souvent exprimé par les candidats.
La démarche maçonnique est un questionnement de l’être (une quête) qui peut répondre à cette aspiration. Afin que sa démarche ait un sens, le travail fondamental du Franc-Maçon est de se bien connaître lui-même afin de prendre la mesure exacte de ses propres capacités et de ses propres limites. La méthode de travail qui lui sera proposée, impliquera une exploration approfondie de sa réalité intérieure, grâce notamment au travail en Loge qui s’effectue en toute sérénité et liberté.

La Franc Maçonnerie est donc une école non dogmatique de réflexion, de tolérance, de fraternité, qui permet à chaque être humain sincère et libre d’œuvrer à son propre perfectionnement et ainsi rayonner auprès de son entourage.

D’autres ont envie de rejoindre la franc-maçonnerie pour participer au progrès de l’humanité. Vaste projet !

La candidature

On entre généralement en Maçonnerie par cooptation, c'est à dire par I'intermédiaire d’une personne déjà initiée. Cependant, tel n’est pas toujours le cas.

En ce qui concerne la Grande Loge Mixte de Suisse, il est possible de s'adresser à l’un de ses membres qui transmettra les demandes à l’une ou I'autre des Loges.

La condition essentielle d’une candidature est résumée par les mots: « être libre et de bonnes mœurs », c'est à dire faire preuve de probité morale et de respect de I'être humain.

Une fois cette démarche effectuée, le candidat sera contacté par une ou plusieurs personnes, puis il recevra des questionnaires, ceci dans le but de faire plus ample connaissance et de constater sa liberté d’esprit, son intégrité morale, son respect de l’être humain et son désir profond de travailler à son avancement spirituel.

Ces préliminaires peuvent donc prendre un certain temps, mais loin d'être un obstacle, ce délai permet de part et d’autre d’éprouver l’adéquation de la démarche.

II se peut qu'au terme de ces échanges, qu'en dépit de la bonne volonté de ceux chargés du dossier du postulant, une candidature ne puisse pas aboutir pour incompatibilité entre la demande et la motivation personnelle. Le postulant doit savoir que le secret concernant sa demande sera parfaitement gardé et que son dossier sera intégralement détruit. De son côté, il peut interrompre à tout moment le processus avec la même garantie de discrétion.

II faut savoir encore que l'on peut démissionner d’une Loge comme de toute société civile.