• 1

Qu'est-ce que la franc-maçonnerie

Qu’entend-on par Franc-Maçonnerie?

Par Franc-Maçonnerie on entend d’abord une démarche d’évolution personnelle visant à la connaissance de soi et à la compréhension des autres. Il est écrit sur le fronton du Temple de Delphes «Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les dieux». Cette démarche présuppose une liberté absolue de conscience, car c’est au Franc-Maçon lui-même de découvrir son chemin. On dit que cette quête est «initiatique» parce que le Franc-Maçon se transforme dans cette expérience. En se dépouillant symboliquement de tout ce qui entrave sa progression vers le vrai, le juste, le beau, il accède peu à peu à une réalité intérieure plus féconde pour lui et pour ceux qui l’entourent, tout en gardant sa profonde identité.

La Franc-Maçonnerie fait vivre des rituels au travers de symboles particuliers provenant de la nuit des temps. Ceux-ci mettent en jeu les cycles de la nature, les éléments, et les «Secrets de l’Art Royal». Ces symboles de bâtisseurs permettent la compréhension de la construction aussi bien de soi-même que de celle de cathédrales ou d’autres constructions humaines inspirées par une recherche spirituelle.

Le premier rituel vécu par un Franc-Maçon est celui de l’initiation. Il est d’une grande richesse symbolique. Ensuite, l’initié sera face à lui-même dans sa démarche qui n’engagera et ne concernera que lui. En toutes circonstances, il pourra s’il le désire s’appuyer sur l’expérience de ses Frères et Sœurs.

L’un des symboles très largement évoqué de l’œuvre à laquelle travaillent les Francs-Maçons est «La construction du Temple de I'Humanité symbolisé par le Temple du Roi Salomon». Chaque Franc-Maçon est considéré symboliquement comme une pierre de cet édifice. Chaque pierre, bien que différente, est utile à la solidité et à la stabilité de l’ensemble.

L’Amour fraternel qui unit les Francs-maçons en assure la cohésion.

La devise «LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE» revêt une signification profonde dans les Loges. Les Francs-Maçons s’efforcent de promouvoir cet idéal tant pour eux-mêmes que vers I'extérieur. La Franc-Maçonnerie est une voie initiatique parmi d'autres et ne prétend pas à I'exclusivité en cette noble matière.

Ce que la Franc-Maçonnerie n’est pas

Ce n’est pas une démarche religieuse, philosophique ou politique. Les Francs-Maçons, hommes et femmes, sont de toutes les religions ou croyances, de toutes tendances politiques, de toutes origines. Ce n’est pas un «club service» ni une société philanthropique, c’est une démarche initiatique et rien d’autre. La Franc-Maçonnerie n’assure aucun gain matériel, n'impose ni ne propose aucun dogme ou croyance, ne promet aucune récompense autre que la satisfaction du travail accompli.

La Franc-Maçonnerie n’est pas une société secrète, ni une secte, mais une démarche discrète car l’expérience initiatique n’est pas transmissible. Elle se vit dans le secret du cœur de chacun.

Les Loges maçonniques ne font pas de prosélytisme. S’il est difficile d’y entrer, il est par contre facile d’en sortir. Ceux qui seraient intéressés par des gains matériels ou des contacts utiles à leur carrière ou à leur profession n’ont pas leur place parmi les Francs-Maçons.